Archive pour la catégorie 'Productions d’écrits'

Rédaction sur la 1ère guerre mondiale

Sujet de la rédaction : Choisis un nom gravé dans la liste des soldats tués en 1914-1918 de ta commune, et, en
soignant l’écriture et l’orthographe, imagine ce qu’il a vécu pendant la guerre son quotidien, ses combats…)

 

fichier pdf texte de marion

fichier pdf texte de chloé

fichier pdf texte de Cécile

 

Publié dans:Productions d'écrits |on 11 novembre, 2013 |Pas de commentaires »

Poèmes pour ELA

Poèmes pour ELA dans Productions d'écrits cecile-001-240x300

 

chloe-001-174x300 dans Productions d'écrits

Publié dans:Productions d'écrits |on 3 novembre, 2013 |1 Commentaire »

Rédaction

Sujet : Raconte comment tu imagines ta rentrée au collège. Utilise des verbes au futur.

A la rentrée prochaine, je serai en 6ème. Tous les matins, je prendrai le bus au bout de ma rue, je partirai avec mon frère. Le midi, je mangerai à la cantine, j’espère que les repas seront bons, équilibrés et variés. J’aimerai être dans une très bonne classe, avec de gentils camarades et  des professeurs sympathiques. J’aimerai également  me faire des copines ou de nouveaux copains pour faire des activités pendant la pause méridienne. Je souhaiterai ne pas me tromper de salles pour éviter de me perde dans le collège. Ce qui est sûr, c’est que l’an prochain je reviendrai dire bonjour à ma maîtresse.  Lysandre

Voilà comment j’imagine ma rentrée au collège : Tout d’abord, j’irai à cette école en bus. Je ne pourrai pas rater le collège, tant il est grand, je crois que je serai un peu perdu, mais j’espère que je serai dans la classe de mes amis d’Hornaing. Je rencontrerai les professeurs et certains que j’ai déjà vus comme : Mme Witkevitch ou le professeur de géographie … Je changerai toutes les heures de salle, de professeur et matière. A la récréation, je parlerai avec mes amis pendant 10 minutes. Je mangerai à la cantine : il paraît que c’est bon. Le soir, je repartirai en bus à la maison puis je ferai mes devoirs.  Camille

A  la rentrée 2013, je rentrerai au collège en 6ème. L’établissement sera plus grand que l’école Langevin. Nous serons les plus petits. Les cours seront différents chaque jour. Nous devrons donc changer de cahiers dans notre cartable. J’aurai plus de devoirs le soir à la maison  car il y aura beaucoup de matières. Ce sera le même collège que mon frère : il pourra me défendre lorsque quelqu’un m’embêtera. A chaque heure, on changera de salle et les horaires seront différents chaque  jour. Le midi, papi et mami ne viendront plus me chercher . Je mangerai donc soit à la cantine soit auMacDo. Tous les soirs, je rentrerai du collège en bus .  Clara  

Publié dans:Productions d'écrits |on 15 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Jouons la carte de la fraternité

Nous avons participé à l’action : “Jouons la carte de la fraternité”organisée par la FLASEN afin de lutter contre le racisme et les discriminations. L’opération consiste, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le racisme, à envoyer des cartes postales à des anonymes tirés au hasard dans l’annuaire. Chacune de ces cartes comportait un message de fraternité. Nous avons donc engagé une réflexion sur le racisme et les discriminations, pris conscience des valeurs de la fraternité : égalité, solidarité, respect et rédigé un poème contre le racisme.
Voici des poèmes écrits par les enfants :

Stop au racisme
Le racisme est inhumain.
Pourquoi être aussi vilain ?
Pour ceux qui sont différents,
Le racisme est plus blessant qu’une gifle giflant
Pourquoi être aussi méchant ?
Car nous avons le même sang.
Alors tous ensemble, combattons le racisme
Et dites oui à la vérité.
Mais quelle est la vérité ?
La vérité c’est l’amitié
Entre nos deux communautés.
Julien et Lola

Egalité partout dans le monde
Nous sommes tous égaux
Nous avons tous un cœur
Peu importe notre couleur de peau.
Certains ont un cœur de pierre,
D’autres en fer,
Mais le mieux dans la vie
c’est d’avoir un coeur gentil et attendri.
Peu importe notre peau,
L’essentiel est de s’aimer entre nous
Partout dans le monde
Peu importe d’où on vient,
Peu importe nos différents.
Perick et Lucas

Noir ou blanc, on est tous pareil.
Grand ou petit, on doit être uni.
Blond ou brun, cela n’a pas d’importance.
Handicapé ou pas, on doit s’entraider.
Arrêtons de s’énerver et vivons en paix !
Célia et Sarah

Le blanc et le noir
Je souris, il sourit,
Je suis blanc, il est noir,
Nous sommes deux enfants,
Mais pas différents.
Si chacun se donnait la main,
Si chacun donnait du sien,
Toute cette diversité d’hommes
Que nous sommes
Serait forte
Sans effort.
Benoît

Messager de la paix
Blanc et noir,
Tous égaux.
Lueur d’espoir
Pour un monde plus beau.
Un univers tout en couleurs
Et pour tous, le droit au bonheur.
Soyons tolérants,
Nous ne sommes pas si différents.
Les uns et les autres,
Aidons-nous entre nous
Pour lutter contre le racisme.
Un monde sans soucis
Où tout le monde est uni
Donnons-nous la main
Pour suivre le même chemin.
Kylian

Etranger, handicapé,
Ces gens sont différents
Arrête de te moquer
Car tu es trop méchant
Respect, solidarité,
C’est bien plus intelligent,
Que de détester les gens
Français, congolais, japonais,
On n’a pas la même couleur
Mais on a tous dans le coeur
Beaucoup d’amitié
Rémi

Chacun est libre
Chacun est libre d’aller où il veut
Chacun est libre d’avoir un foyer
Chacun est libre de boire et de manger
Sans se faire embêter.
Chacun est libre de dormir
Sans se faire réveiller.
Chacun est libre d’être aimé
San se faire rejeter
Chacun est libre de faire du sport
Sans être essoufflé.
Perick et Lucas

La couleur de peau
Pourquoi se bagarrer quand on peut jouer ?
Ce n’est pas la couleur de peau,
Qui fait le manque de pot.
Tu es noir, je suis blanc
Mais nous ne sommes pas si différents
Il ne faut pas se fier aux apparences
Au fond, on est pareil
on a les mêmes rêves
Abat le racisme
Pour vaincre la bêtise.
Lysandre et Yohann

Restons amis pour la vie
Amis, quel mot gentil !
Comment ça être raciste ?
Impossible, c’est trop méchant !
Silence, je ne veux plus entendre ce mot.
Mais sans crier trop haut, je te dis
Ensemble pour la vie !
Julien et Lola

Publié dans:Productions d'écrits |on 7 avril, 2013 |Pas de commentaires »

Luttons contre le racisme et contre les discriminations

Luttons contre le racisme et contre les discriminations dans Productions d'écrits images

Voici quelques poèmes écrits par les enfants :

 

Qui es-tu pour me juger ?

Alors que je ne sais plus marcher.

Qui es-tu pour te moquer ?

Alors que je ne sais plus parler.

Toi à la peau de couleur

Il ne faut pas avoir peur

De toutes ces différences.

Va porter l’espérance

Arrête tous ces préjugés

Et envoie un message de paix.

Florent

Tous pareils

Quand tu es noir,

Tu es plein d’espoir

Quand tu es blanc,

Tu es éblouissant

Mais les gens ne comprennent pas

Qu’on soit noir ou blanc

Petit ou grand

On est tous pareils

Avançons pas à pas,

Pour que la différence

N’existe pas.

Alicia

 

Le racisme peut toucher tout le monde

Une personne noire, blanche ou ronde

Peut subir des humiliations

Et être malheureux de cette discrimination.

On peut être différent

Et vivre ensemble tout le temps

Rester avec plusieurs communautés

Sans dire de méchancetés.

Lorenzo

Personne ne se ressemble

Nous sommes tous différents

Mais tous ensemble

Petits ou grands

Soyons tous unis

A tout moment de la vie.

Léa

Non à la violence !

Non à la violence !

Il n’y a pas de différence

Qu’on soit blanc ou noir,

On a tous le même espoir.

Qu’on soit grand ou petit

On sera toujours unis.

Non à la violence !

On est tous dans l’espérance,

D’arrêter la violence.

Nous formons la même famille

Les garçons, comme les filles.

Fiona

 La discrimination

Pourquoi s’arrêter aux apparences

Alors qu’on pourrait

Allier nos différences.

Peu importe la couleur de peau

Qu’on soit jaune, blanc, noir ou rouge

Nous sommes tous égaux.

Tous, on partage les mêmes valeurs

Qu’on soit musulman, juif ou chrétien,

On est tous là pour créer le bonheur.

Pourquoi tant de haine ?

Entre les hommes d’une même planète

D’amour et d’amitié, nous formons tous une même chaîne.

Elena

Pourquoi tant de cruauté dans le monde ?

Que faire pour que cette discrimination disparaisse ?

De nos jours, tous ces gens plein de haine,

Qui ne laissent plus place à la tendresse

Ne cessent de répandre leur violence

Et leur indifférence autour d’eux.

Nous les jeunes, nous trouverons la solution

Pour stopper cette soif de supériorité,

Qui détruit tout autour d’elle.

Nous vivrons alors dans une société

Où les différences raciales seront plus fortes

Où l’amour, le partage, l’écoute, le respect et la tolérance

Rendront la terre encore plus belle.

Quentin

24990627medib6eb-b87bc-300x194 dans Productions d'écrits

 

 

Publié dans:Productions d'écrits |on 9 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Rédaction sur l’entrée au collège

Consigne : Raconte comment tu imagines ta rentrée au collège. Utilise des verbes au futur.

Bientôt, ce sera le grand jour. Ce sera la rentrée en 6ème! Je serai super content de revoir mes meilleurs copains de CM2. Le principal du collège viendra nous parler dans la cour, et nous présentera notre professeur principal. Ce dernier nous donnera le nom de notre classe. Puis, nous rentrerons à l’intérieur du bâtiment, et nous nous dirigerons vers une salle de classe. Après s’être installé confortablement sur notre chaise, notre nouvel enseignant nous communiquera notre emploi du temps ainsi que la liste de tous les professeurs. Enfin, il terminera cette première matinée en nous expliquant les règles et le fonctionnement du collège,  ainsi que les devoirs et obligations des élèves. Quentin

Après les grandes vacances, j’irai au collège. J’aurai un peu peur de mon entrée en sixième. Cela sera un grand établissement plus grand que l’école primaire avec beaucoup d’élèves plus vieux que moi. Peut-être que je me ferai de nouveaux amis. Mais j’espère quand même que je garderai mes copines actuelles. Mon emploi du temps sera différent de celui de l’école et j’aurai différents professeurs pour chaque matière. Il faudra bien préparer mon cartable. Tous les jours, je mangerai à la cantine et je prendrai le bus pour rentrer à la maison. Mais peut-être que je m’y habituerai et que ça me plaira. MaËva

En septembre, je rentrerai en 6ème. Comme chaque année, j’aurai certainement mal au ventre. J’espère que mes parents m’accompagneront le premier jour et que lorsque j’arriverai au collège, je rencontrerai une de mes copines. Je me demanderai quels professeurs j’aurai. Le professeur qui nous accueillera nous donnera sûrement notre emploi du temps et nous expliquera le fonctionnement du collège. Ce qui est sûr c’est que je garderai de très bons souvenirs de l’école Primaire. Florine

J’imagine que ma rentrée au collège sera un peu difficile. Je serai obligée de prendre le bus en espérant ne pas me tromper. Je mangerai à la cantine. Je serai séparée de ma classe mais je rencontrerai certainement beaucoup d’autres personnes : professeurs et élèves. J’aurai un peu peur de me perdre dans les couloirs et de ne pas arriver à l’heure dans le cours suivant. Elisa

Le jour de la rentrée, je visiterai le collège avec ma mère et mon père. Cela me changera de l’école primaire. Je me ferai  de nouveaux amis. Tout changera car les leçons seront plus difficiles. J’aurai beauoup de professeurs et de matières. J’espère que je mangerai bien à la cantine, mais dans tous les cas, je reviendrai voir ma maîtresse adorée.  Léa

En septembre, je rentrerai au collège Louis pasteur de Somain en classe de 6ème. Cela changera par rapport à cette année car j’aurai un professeur par matière. Je devrai souvent changer de classe et j’aurai de nouveaux copains. Je prendrai le bus tous les jours et je ne finirai pas toujours les cours à la même heure. J’espère que tout se passera bien. Lorenzo

Ma rentrée en sixième, je la vois avec beaucoup d’impatience car j’apprendrai de nouvelles choses. Je ferai tout pour être un élève concentré et studieux. Chaque jour, je prendrai le bus pour aller à l’école sauf le week end. Je me ferai certainement de nouveaux amis. Antoine

Ma rentrée au collège sera une découverte. Le dictionnaire de fin d’année me servira beaucoup. J’aurai un carnet de correspondance, des heures différentes et un planning selon les différentes matières. Je ferai très attention de ne rien perdre. Mon cartable pèsera plus lourd que celui du primaire mais je disposerai d’un casier où je pourrai y mettre mes livres et mes cahiers. Je rencontrerai également d’autres camarades. Je devrai être autonome et responsable. Marina

Publié dans:Productions d'écrits |on 4 avril, 2012 |1 Commentaire »

The Ghost

The Ghost dans Productions d'écrits titre

Archibald Vestiguier est officiellement porté disparu le 8 juin 2011. Aucun signe de vie, ni message, ni coup de téléphone… À son domicile, on n’a relevé aucune trace d’effraction, ni de lutte : rien n’a bougé…http://www.theghost.fr/

Voici nos productions réalisés dans le cadre de ce concours :

 Le portrait d’Archibald

Bruce et Rachel, le garçon et la fille du grand et célèbre chef Archibald Vestiguier, ont rendez-vous à Richelieu avec Marine Cordoue, son ancienne stagiaire, pour discuter de sa mystérieuse disparition.

- « Bonjour, vous n’avez toujours pas eu de nouvelles de votre gentil père ? dit Marine.

- Non, ce vieux  grisonnant têtu comme une mule n’a pas donné signe de vie depuis deux semaines, répond Bruce.

- Quel cachotier celui-là ! Je suis sûr qu’il manigance encore quelque chose, il adore tellement les secrets ! ajoute en rigolant Rachel.

-En même temps, il n’a peut-être pas eu le temps de répondre à nos mails et à nos appels avec toutes ses nouvelles activités. Son nouveau restaurant lui prend aussi beaucoup de temps, rétorque Bruce. Et il n’a pas le même rythme de vie que nous.

- Quelle patience il a en tout cas et quel courage il a eu de remonter son entreprise ! C’est un vrai bosseur. Je l’admire, s’écrie Marine.

- Espérons qu’il trouve quand même le temps de rencontrer une nouvelle femme. Malgré son âge, il  a encore un esprit jeune.

- Ça va être difficile  avec ses horaires décalés ! C’est d’ailleurs pour ça que maman l’a quitté. Elle ne supportait plus son mode de vie.

- C’est tout de même inquiétant qu’il ne nous ait pas donné de nouvelles car malgré ses quelques difficultés en informatique, il me contacte régulièrement pour la rédaction de son livre de cuisine sur les ogres et pour son blog de chimie, s’étonne Marine.

- Je suis sûre qu’il s’est encore enfermé dans les souterrains de son manoir pour faire joujou avec ses expériences de chimie ou à imaginer de nouvelles recettes extravagantes, indique Rachel.

- Il est tellement loufoque qu’il a peut être mis le feu à la maison et qu’il n’a plus internet, en plus avec sa manie de tout cacher et de tout fermer à clef…, affirme Bruce.

- C’est papa, il est comme ça ! A 54 ans, on ne pourra plus le changer, rétorque Rachel. »

Bruce propose alors aux deux filles d’aller voir sur place, au manoir,  si son irascible et excentrique de père est là.

 

Hypothèse sur la disparition d’Archibald

 Archibald aurait été kidnappé par les mêmes bandits qui ont enlevé Gaspard. Ceux-là même qui auraient forcé et cambriolé le restaurant afin de récupérer le tableau qui serait sans doute un tableau de maître et qui serait ainsi la clé du mystère.

Dans un premier temps, ce tableau a été déposé au restaurant d’Archibald par Gaspard qui lui aussi a mystérieusement disparu sans laisser de traces quelques temps après le lui avoir remis. Archibald a donc contacté la police pour signaler sa disparition et a essayé de joindre son employée qui semblait gênée de lui parler mais qui l’a tout de même informé  que Gaspard concentrait uniquement son attention sur des tableaux représentant des savants et des alchimistes.

Ensuite, en juillet 2010, un homme s’est présenté  au restaurant et a affirmé que le tableau lui appartenait. Mais Archibald a refusé de lui restituer. Comment savait-il que l’œuvre se trouvait dans le restaurant puisqu’elle se trouvait en cuisine et n’était donc pas exposée ?  Plus tard et peu de temps avant sa disparition mystérieuse (mars et mai 2011), le restaurant a été forcé et cambriolé. Les voleurs désiraient vraiment quelque chose et avaient un but bien précis car ils sont venus deux fois. Que cherchaient-ils ? Le tableau était en tout cas à l’abri.

Enfin, après certaines recherches, Bruce et Archibald se demandent si ce ne serait pas un tableau de maître, un original d’une valeur inestimable car celui-ci ressemble étrangement à l’une des œuvres du peintre flamand Thomas Wijck.                                                                                                                                    En effet, au XVIIème siècle, il était fréquent qu’un peintre réalise plusieurs fois le même tableau avec des variantes. D’autant plus, qu’Archibald a découvert d’étranges inscriptions au dos ainsi que des écritures invisibles lors d’une expérience où les lettres «  johan wickts » sont apparues. Patronyme qui ressemble fortement à celui de l’artiste. Pour finir, quelques jours avant sa disparition, Archibald décide d’écrire au Louvre et au musée de Caen afin de connaître la marche à suivre pour expertiser le tableau.

Publié dans:Productions d'écrits |on 4 avril, 2012 |Pas de commentaires »

A la manière de Pierre Gamarra

   Les mathématiques

Un pou qui faisait des mathématiques disait :

« Ah ! les mathématiques, c’est chic !

Je me demande bien ce qui

est plus chic que les mathématiques. »

 

Comme il calculait à toute allure

le résultat bougea soudain.

Ce fut la fin de l’aventure,

il s’écria, plein de dédain :

 

« Vraiment, je ne suis pas malin

je n’ai bu ni vin ni jus de raisin

et cependant,  je ne calcule pas bien.

Non, les mathématiques ce n’est pas chic! »

 

Lorsqu’une chose nous dérange,

notre avis change.

 

Léa, Lucie, Martin et Quentin

 

 

   La grammaire

Un dromadaire faisant de la grammaire disait :

« Ah ! la grammaire c’est super,

je me demande bien ce qui

est plus super que la grammaire. »

 

Comme il écrivait à toute allure

de l’encre éclaboussa soudain.

Ce fut la fin de l’aventure,

Il s’écria plein de dédain :

 

« Vraiment, je ne suis pas fier

je n’ai bu que de la bière

et cependant je perds mes molaires

Non, la grammaire ce n’est pas super! »

 

Lorsqu’une chose nous dérange,

notre avis change.

 

Antoine, Florent, Charlotte

 

Publié dans:Productions d'écrits |on 12 février, 2012 |6 Commentaires »

Rédaction : la lettre du poilu à sa famille

Consigne : Remonte dans le temps et imagine que tu sois dans les tranchées. Les combats te laissent un peu de répit, tu prends donc le temps d’écrire une lettre à un proche.

Voici la lettre de Lucie, Maëva et Quentin :

Cambrai, le 5 novembre 1918

Chers grands-parents,

 Je vous écris pour vous dire que je reviendrai bientôt : je pense que la guerre est bientôt finie car nous avons réussi à repousser les Allemands.                                                                                                                                  En ce moment, je suis dans les tranchées. Les conditions de vie sont très difficiles. Il y a  les poux, les rats, la boue et des maladies graves. J’ai même vu mon meilleur ami blessé par un obus et actuellement, il se trouve à l’hôpital. Les médecins sont tellement débordés qu’ils envoient certains patients dans d’autres tentes d’infirmerie. Les Allemands avec leurs Zeppelins nous envoient des gaz asphyxiants mais le général Pétain nous a donné des masques et il nous a ordonné d’attaquer. J’ai même échappé à un obus. Mais je suis encore vivant sans blessure.

Je vous aime très fort.

A très bientôt, je l’espère.

Georges

Publié dans:Productions d'écrits |on 23 décembre, 2011 |4 Commentaires »

Rédaction sur le mot « héros »

Après avoir travaillé en classe sur la 1ère guerre mondiale et le sens du mot héros avec Jean Corentin Carré, nous avons dû rédiger un petit texte.

 images.jpg bp02434679.jpg

Jean Corentin Carré, le plus jeune héros de la Grande Guerre, tué à l’âge de 18 ans lors d’un combat aérien.

Consigne : Le mot “héros” a un peu changé de sens de nos jours. Cite un de tes héros préférés et explique pourquoi il te plaît.

Mon héros est une personne sur laquelle je peux compter et me confier si je ne vais pas bien .Il est gentil, rigolo et sévère de temps en temps. J’aime quand il me prépare de bons petits plats et surtout je l’aime très fort. Ce héros c’est mon papa.     Florine

Mon héros n’est pas un personnage de bande dessinée ou de films , c’est un homme comme les autres qui fait le métier de pompier. J’aime, j’admire les pompiers car ils sauvent des vies et sont toujours présents pour les autresQuentin

Publié dans:Productions d'écrits |on 20 novembre, 2011 |6 Commentaires »
123

*Mon Jardin Magique* |
mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | petit prince
| Liberté d'expression.
| Ambel house